15 février 2009

Renaud des Gavroches

RDG

Renaud comme un Gavroche dessiné sur la peau… Paris. Les rues pavées de ses débuts, les cafés et les potes. Ses compagnons d’inspiration, ses amis d’aventures. Sous les pavés, la plage, vient le temps des premières révoltes, puis les heures pleines d’engagement d’un artiste fidèle et sincère. Cœur tendre, armé de mots, combattant au sens large. Enfin, « ancien môme » plus qu'adulte. Des regrets en couleurs surgissent parfois de sa trousse à stylos. Parfums éteints de l’enfance, saveurs acidulées et papiers de bonbons plein les poches.

Renaud des Gavroches n’est pas une biographie solennelle dépouillée d’affectif. Les auteurs y glissent paroles, poésies et dessins. Des parenthèses complices sous forme de clins d’œil qui sont autant de pièces pour partager et flâner dans l’univers du chanteur. Jacques Ligonie


Commentaires sur Renaud des Gavroches

Nouveau commentaire