15 février 2009

Marc Large

marcorenaud

Marc Large, illustrateur pour Siné Hebdo, a passé son enfance en Afrique, comme le « Jonathan » de la chanson et ne porte donc aucun drapeau. Citoyen du monde, il s’installe à vingt minutes de Bayonne, un peu africain, un peu basque, un peu tout. Fan d’Hugo Pratt, il dessine des BD comme l’ « amoureux » de la chanson. Comme dans la chanson, il fait « déserteur » et refuse de faire l’armée. Après la Corse et la Guyane, il retrouve les Pyrénées. Comme dit la chanson, « à part les Pyrénées, quoi regarder ? ». Ils leur dédie le livre « Pyrénées sauvages, croquis sur le vif ». Comme dans la chanson, « il va au milieu des landes, des bruyères », illustre le livre « Landes secrètes » de Gilles Kerlorc’h et écrit « Les premiers hommes du Sud-Ouest ». Comme dans la chanson, il pleure « les ours abattus dans leur course pour une vie sans chaîne ». Il écrit pour l’ours des Pyrénées, « Xan de l’Ours », livre préfacé par son ami Renaud.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Marc_Large


Commentaires sur Marc Large

    joli portrait !! ne changez rien !!

    Posté par bettyboop, 17 février 2009 à 21:01 | | Répondre
  • excellent! je serai à Eauze, et je vais ramener du monde, y a pas de raison, vraiment super.
    merci marc..à bientôt

    Posté par alain bruno, 15 juin 2009 à 12:25 | | Répondre
Nouveau commentaire