Renaud des Gavroches

17 décembre 2009

Le père Noël Godin, entarteur

entartage

Posté par marconidjo à 12:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


11 mai 2009

Renaud des Gavroches, le livre et le film

Le livre "Renaud des Gavroches" (sortie nationale le 15 Mars 2009, aux éditions La Lauze) fait aussi l'objet d'un film. Un documentaire de 26 mn réalisé par Gregori Martin, Matthieu Besnard et Christophe Bonnard.

Avec Christophe Alévêque, Muriel Huster, l'asticot, Marc Large, Nicolas Traparic, Gérard Lambert, Bloodi...

http://www.dailymotion.com/user/L_OuRs33/video/x8e6xw_renaud-des-gavroches_creation


Renaud des Gavroches

07 mai 2009

D'ici et d'ailleurs

Magazine "Expressions d'ici". Cliquez sur l'image :

expressionsdici

07 avril 2009

Il est là

Tout neuf, chez votre petit libraire préféré :

_MG_4502serge_lafourcade_c_

_MG_4690serge_lafourcade_c_

Christophe_Al_v_que

Une émission de France Bleue à ce propos, par ici : LA

Posté par marconidjo à 13:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

01 avril 2009

Sud-Ouest

Cliquez sur l'image :

8935468

Posté par marconidjo à 10:44 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


27 mars 2009

France 3


Marc Large sur France 3 Aquitaine "Le 12-13". 27 mars 2009
envoyé par L_OuRs33

Rediffusé le mardi 31 Mars dans le 19/20

Posté par marconidjo à 16:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

24 mars 2009

Présentation

Marc Large, auteur de nombreux ouvrages et dessinateur pour Siné Hebdo, vient d'illustrer un texte de l'écrivain Nicolas Traparic consacré au chanteur Renaud. Ce livre a pour titre "Renaud des Gavroches", aux éditions de la Lauze ( http://www.lalauze.fr ), 200 pages, 120 illustations. Les deux préfaces sont signées par Muriel Huster (auteur de "la chanson du loubard") et Christian Laborde (écrivain).

Ce n’est pas une biographie solennelle dépouillée d’affectif. Les auteurs y glissent paroles, poésies et dessins. Des parenthèses complices sous forme de clins d’œil qui sont autant de pièces pour partager et flâner dans l’univers du chanteur.

Ce livre fait aussi l'objet d'un film. Un documentaire de 26 mn réalisé par Gregori Martin, Matthieu Besnard et Christophe Bonnard, avec Christophe Alévêque, Muriel Huster...

La bande-annonce :

http://www.dailymotion.com/video/k3O1R3mIlNcIa4XelX

Le film :

http://www.dailymotion.com/user/L_OuRs33/video/x8e6xw_renaud-des-gavroches_creation

Pour commander le livre : http://www.lalauze.fr

LA LAUZE 29 rue des Jacobins BP 7061 24007 Périgueux Cedex / 05 53 45 43 76/ la.lauze@wanadoo.fr

Le livre et le film seront présentés à Dax le 3 avril 2009, à Bordeaux les 4 et 5 avril 2009, à Tarbes les 25 et 26 avril 2009, à Saint-Gaudens les 30 et 31 mai 2009, à Eauze le 2 août 2009.

Pour plus de renseignements : http://renaudgavroche.canalblog.com

17 mars 2009

Dédicaces

EAUZE
Festival de la BD en Gascogne
18ème Edition

Avec Achdé, Boiscommun, Corbeyran, Maëster…

02 Août 2009

http://opalebd.com/festivals/plus.php3?fes=20

SAINT-GAUDENS
Salon de la BD
6ème Edition

30 et 31 Mai 2009

http://opalebd.com/festivals/plus.php3?fes=294

TARBES
Festival BD Tarbes-Pyrénées
8ème Edition

25 et 26 Avril 2009

http://opalebd.com/festivals/plus.php3?fes=130

BORDEAUX

Salon du livre

4 et 5 Avril 2009

Posté par marconidjo à 18:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

10 mars 2009

Dax

casinodax

Posté par marconidjo à 15:16 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

17 février 2009

Bande-annonce

15 février 2009

Renaud des Gavroches

RDG

Renaud comme un Gavroche dessiné sur la peau… Paris. Les rues pavées de ses débuts, les cafés et les potes. Ses compagnons d’inspiration, ses amis d’aventures. Sous les pavés, la plage, vient le temps des premières révoltes, puis les heures pleines d’engagement d’un artiste fidèle et sincère. Cœur tendre, armé de mots, combattant au sens large. Enfin, « ancien môme » plus qu'adulte. Des regrets en couleurs surgissent parfois de sa trousse à stylos. Parfums éteints de l’enfance, saveurs acidulées et papiers de bonbons plein les poches.

Renaud des Gavroches n’est pas une biographie solennelle dépouillée d’affectif. Les auteurs y glissent paroles, poésies et dessins. Des parenthèses complices sous forme de clins d’œil qui sont autant de pièces pour partager et flâner dans l’univers du chanteur. Jacques Ligonie

Marc Large

marcorenaud

Marc Large, illustrateur pour Siné Hebdo, a passé son enfance en Afrique, comme le « Jonathan » de la chanson et ne porte donc aucun drapeau. Citoyen du monde, il s’installe à vingt minutes de Bayonne, un peu africain, un peu basque, un peu tout. Fan d’Hugo Pratt, il dessine des BD comme l’ « amoureux » de la chanson. Comme dans la chanson, il fait « déserteur » et refuse de faire l’armée. Après la Corse et la Guyane, il retrouve les Pyrénées. Comme dit la chanson, « à part les Pyrénées, quoi regarder ? ». Ils leur dédie le livre « Pyrénées sauvages, croquis sur le vif ». Comme dans la chanson, « il va au milieu des landes, des bruyères », illustre le livre « Landes secrètes » de Gilles Kerlorc’h et écrit « Les premiers hommes du Sud-Ouest ». Comme dans la chanson, il pleure « les ours abattus dans leur course pour une vie sans chaîne ». Il écrit pour l’ours des Pyrénées, « Xan de l’Ours », livre préfacé par son ami Renaud.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Marc_Large

Nicolas Traparic

nicorenaud

Nicolas Traparic, « Auteur par plaisir », aime les mots car il aime tout simplement la vie, ses lumières, tout comme ses contrastes, et, plus particulièrement, ces rencontres, qui, parfois, résonnent comme des évidences. Seine, Rhône et Danube. Ville blanche et montagne sauvage, ville de lumière et cité des gaules … Paroles et musique. Violons mélancoliques ou cuivres tonitruants. Accordéon des nuits parisiennes ou des mariages slaves. Paris. Lyon. Le Sud. Gavroche et petit Nicolas. Hugo et Sempé. La mer et le vent. Le soleil. Les pirates et les princesses. Les bonbons et les pains au chocolat. Les cours et les jardins. Gotlib et Musset. Artistes et poètes. Renaud et les Clash. Les mots et les couleurs. Les crayons et les notes. La feuille et l’arbre. L’encre et les ruisseaux. Les parfums et les saveurs. Le sirop de la rue et les amoureux des bancs publics. Regards et sourires. Rouge gorge et aigle noir. La famille et les amis. Les livres. Les étoiles. Les nuits et les petits matins ... Chansons ad libitum, dans « mon bistrot préféré » ou sur le bateau des copains ! Haut les choeurs, « tant qu’il y aura des ombres » …

Rencontres et dédicaces

Les éditions La Lauze : http://www.lalauze.fr

LA LAUZE

29 rue des Jacobins BP 7061

24007 Périgueux Cedex

05 53 45 43 76

la.lauze@wanadoo.fr

Muriel Huster

Muriel Huster a réalisé l'une des deux préfaces du livre "Renaud des Gavroches".

muriel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre :

Sœur de Francis Huster, elle est l'auteur des paroles de « La chanson du loubard » en 1977 pour l’album « Laisse béton » de Renaud. Elle fut également actrice et photographe d'artistes, dont le groupe Magma ou Michel Jonasz. Avec Anne de la Celle, Anne et Jean-Paul Ribes, elle fonde en 1987 le Comité de Soutien au Peuple Tibétain.

Actrice de cinéma

Bibliographie 

  • Huster, Éditions du Pont Neuf, 1985
  • Michel Jonasz, Éditions du Pont Neuf, 1985

Préface de Christian Laborde

Dans le bus, durant la tournée Rouge sang, Renaud me disait qu’il aimait la façon dont Marc Large le croque. Moi aussi, j’aime voir la gueule de l’auteur d’Elsa émerger du papier blanc que Marc Large pose devant lui, puis scrute en tirant sur sa clope maigre avant de laisser sa main faire le boulot. Marc est un homme de main. Esquisser, dessiner, c’est confier à sa main ce que l’on a sous la tignasse, dans les tiroirs du rêve, derrière l’os du front.

Dans le bus, Renaud me parle de Marco, tandis que les musiciens regardent une video des Beatles. Faut les voir, les musicos à Renaud devant les Beatles : émerveillés, de parfaits mômes. Si Marco avait été avec nous, dans le bus, il les aurait dessinés en santiags et babygros, Titi and C°, la sucette dans la bouche. Et « la morve au nez » pour faire un clin d’œil à Renaud, au Sirop de la rue, chanson superbe.

Marco s’appelle Large. C’est un nom de marin, de voyageur, le nom d’un mec qui, avec ou sans voile, mais toujours muni d’un pinceau, prend le large. Et le large, le grand large, c’est ce qu’il nous offre quand il croque la ronde échine d’un ours, le pétale d’une jonquille aussi fin que le coton mercerisé de la culotte d’une meuf, ou les lichens qui, au Pays basque, se disputent la crête d’un rocher.

Mais ce qu’il aime tout particulièrement dessiner, le mec Marco, c’est la tronche de Renaud Séchan, chanteur né de l’accouplement, derrière la grange d’un renard et d’une fouine. Il peut prendre du poids, bouffer des pâtes, s’arrondir à mort, prendre les pire joues, il aura toujours le front d’un renard et le museau d’une fouine, Renaud. Le renard a une place de choix dans la littérature : c’est une star. Il serait temps de louer la fouine qui s’adapte à tous les terrains et fait son miel de tout ce qu’elle trouve. Comme Renaud qui va chercher les mots dans la rue, les parkings, les bistrots, et fout le bordel dans le poulailler social.

De Renaud Marco croque tout : le pull rayé, les poils de barbe, la clope, la fumée dans laquelle il se planque, les trottoirs qu’il longe, le Paris qu’il trimbale avec ses bals, ses bastons, ce Tout-Paname qui est le contraire du Tout-Paris. De Renaud il peint également la cravate, les santiags et, Dieu merci, laisse au vestiaire la veste rouge et pourave que Renaud enfila, un temps, avant d’entrer sur scène. Il saisit aussi, avec son crayon sans laisse, la gueule des maîtres et des potes de Renaud : Brassens, Coluche, Bruce Springsteen. Il y a même Tonton que Renaud persiste à prendre pour un type de gauche. C’est un naïf Renaud. Mais cette naïveté, qu’il partage avec l’eau, lui a permis d’écrire la merveilleuse chanson Baltique. De Tonton ne restera sans doute que ce blues à museau…

Les dessins de Marco se glissent ici entre les paragraphes de Nicolas Traparic. Traparic, Traparic : il est un peu louche, ce patronyme, un peu pas français. Monsieur Boutefeux, c’est sûr, l’a dans le collimateur. Il doit avoir une sacrée putain de fiche dans Edvige, le Traparic. Il me parle, ce nom couvert de sons de la tête aux pieds. On dirait celui d’un demi de mêlée. Traparic joue, mais avec les mots, les sons et, ce faisant, rejoint illico swingo le territoire sans frontières de l’enfance. Pas étonnant qu’il aime Renaud car, Renaud, c’est « le sirop de la rue », l’enfance dans la main, et le poing dans la gueule, Doisneau et Gavroche. Il sait lancer des pavés dans la vitrine des Versaillais. Il a une sacrée caboche, le braillard de la porte d’Orléans. Mais c’est lorsqu’il chante la Sorgue, lorsqu’il regarde les Pyrénées, lorsqu’il écoute une chanson de Dylan qu’il est le plus un « gamin de Paris ».

laborde_renaud

renaud_030

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre :
Christian Laborde (né en 1955 à Aureilhan dans les Hautes-Pyrénées) est un écrivain français.

    « Christian Laborde est mon frère de race mentale. C'est un poète, c'est-à-dire un homme qui parle une langue de couleurs à délivrer les grands baisers de l'âme » (Claude Nougaro).

Christian Laborde est célèbre pour avoir vécu l'une des dernières censures littéraires en France. En 1987, son livre "L'Os de Dionysos" est interdit pour "pornographie, lubricité, danger pour la jeunesse en pleine formation physique et morale, invitation au désordre et à la moquerie, trouble illicite...". Le livre sera finalement réédité et deviendra une édition culte.
Laborde est également l'un des biographes de Claude Nougaro et Renaud. Il est connu pour son engagement pour la protection de l'ours des Pyrénées aux côtés de ces deux chanteurs. Il tient une chronique "Livres" sur France 3 Sud et est chroniqueur pour la Nouvelle République des Pyrénées.